le diagnostic prêt à taux zéro

Un nouveau diagnostic immobilier : le diagnostic prêt à taux zéro

Depuis février 2005, tout acquéreur d’un logement ancien peut bénéficier d’un prêt à taux zéro (ptz). Avant cette date, cette possibilité ne s’appliquait qu’aux biens neufs ou aux bâtiments anciens soumis à d’importants travaux (+ de 50% du prix du logement). Le logement doit cependant répondre à certains critères, et seul un diagnostic immobilier permet de déterminer s’il y correspond.

Quels immeubles sont concernés par le diagnostic prêt à taux zéro?

Le prêt à taux zéro (ptz) s’applique désormais même aux logements anciens, c’est-à-dire de plus de 20 ans, sans que des travaux ne soient nécessaires. Si votre bien date de plus de 20 ans et que vous souhaitiez bénéficier de ce prêt, vous allez avoir besoin d’un diagnostic prêt à taux zéro qui permet de s’assurer de la conformité du bâtiment en question.

Comment procède le diagnostiqueur ?

Selon le décret n° 2005-69 du 31.01.2005, seul un professionnel habilité et titulaire d’une assurance professionnelle est en mesure d’établir le diagnostic taux à prêt zéro. Il s’agit d’un certificat de conformité aux normes de surfaces et d’habilité, avec 26 points de contrôle. Entre autres, il vérifie l’étanchéité des sols, murs et plafonds, contrôle l’état des parties communes, s’assure de la qualité des sanitaires et du réseau de distribution de l’eau, et porte sur les aménagements de cuisine, les dimensions du logement, les systèmes d’ouverture et de ventilation, le système de chauffage, les installations concernant le gaz et l’électricité etc.

Délai d’obtention du prêt à taux zéro

Une fois le diagnostic prêt à taux zéro effectué, si votre dossier est complet, vous n’aurez pas à patienter davantage que les bénéficiaires d’un prêt classique. En général, les organismes de crédit vous feront des offres au cours de la première semaine, et les fonds seront débloqués sous deux mois.

venenatis, Donec sem, Nullam adipiscing Praesent